SRG SSR

Gestion qualité et contrôle interne

logo rts

Examens qualité : méthode, enseignements, mesures

« La qualité est dans le regard de celui à qui elle est destinée…», écrit le professeur Yves Emery de l'Idheap (Institut de hautes études en administration publique). La volonté de la RTS d'interagir davantage avec ses auditeurs-téléspectateurs-internautes est au cœur de l'approche qualité. Finalement, une émission est constituée de « rouages », pareils à ceux d’une horloge. Afin de mieux analyser ces « rouages », ces processus, la RTS a lancé les trois étapes du Management de la Qualité à la RTS :

  • la rédaction d'un mandat de toutes les émissions de la RTS (en radio, tv et multimédia). Une synthèse de la partie éditoriale des mandats sera disponible sur l'internet ;
  • les boucles d'amélioration qualité : rencontres avec les responsables éditoriaux afin de les sensibiliser aux exigences qualité, tant éditoriales que systémiques (l'efficience des processus) ;
  • enfin les bilans d’émissions/de chaînes : nous y retrouvons notamment les six catégories des « Standards minimaux ­applicables à la gestion de la qualité des programmes SSR ». En 2012, huit bilans ont été réalisés.

Exemples de mesures qualitatives prises en 2012

  • L'émission radio « Babylone » (Espace 2) : après un bilan de l'émission et une réflexion de la Direction des programmes, il a été décidé de désigner à la tête de « Babylone » une productrice de La Première, habituée des productions lourdes. Cette productrice a réussi à souder l'équipe et à faire évoluer la grammaire de cette émission à l'antenne depuis le 27 août 2012.
  • La chaîne radio Option Musique : les mesures à prendre dans les mois à venir concernent en particulier la sélection des chroniques et l'amélioration du ton quelque peu formaté des animateurs. Une réflexion sera également lancée sur l’évolution de la ligne musicale.
  • L'émission tv « Zone d'ombre » : les quatre mesures proposées lors du bilan ont été suivies (la question de la lumière valorisant les intervenants, la réactualisation du mandat, l'amélioration du site internet et la rédaction d'un vade-mecum permettant aux nouveaux collaborateurs d'intégrer les principes spécifiques de l'émission).
  • L'équipe de « TTC », quant à elle, sera attentive le prochain semestre à la montée en puissance de l'infographie. Cette émission tv évoluera sensiblement à partir de janvier 2013.
  • L'émission trimédiale « Histoire vivante », en collaboration presse avec le quotidien « La Liberté » : la production s'est concentrée en particulier sur les dix ans de l'émission, qui ont été fêtés en décembre 2012 en tissant des liens avec les universités romandes.

Les mesures des bilans des émissions tv « Specimen », des jeux tv et du « 12:45 » sont également en cours.

Par ailleurs, en matière de qualité et d'options stratégiques, des discussions ont lieu avec le Comité régional de la RTSR ; les professionnels éditoriaux, quant à eux, rencontrent régulièrement le Conseil du public.

Formation de base et formation continue : les faits

1475 personnes (un collaborateur qui suit plusieurs formations est ici compté plusieurs fois) ont suivi 41 634 heures de for­mation, soit près de 12% de plus qu’en 2011. Cela représente 20 034 heures de formation continue et 21 600 heures de formation des stagiaires.

Pour favoriser la relève, 26 stagiaires journalistes, animateurs, réalisateurs ou recherchistes ont amorcé, poursuivi ou terminé leur formation l’an dernier. En 2012, la Formation a participé à la réalisation de projets stratégiques d’envergure, dont « FuturNews », où plus de 300 collaborateurs travaillant pour l’Actualité tv ont été formés aux nouveaux outils de production. Enfin, le service a renouvelé sa certification qualité en 2012 : le label « EduQua » couronne ainsi la nouvelle organisation en place depuis 2010.

La qualité en période de changement

La mise en place de rédactions transversales permet à des spécialistes de partager leurs compétences à haute valeur ajoutée sur tous les médias. Leur aisance à passer d'un média à l'autre est en nette progression.

RSIRTRRTSSRFSWI