SRG SSR

Les observations du Conseil du public

RTSR LOGO WEB

Le Conseil du public a connu une année 2012 placée sous le signe du renouveau et de la continuité. Renouveau tout d'abord avec un nouveau médiateur et un nombre important de nouveaux membres (8 sur 17), ce qui constituait un défi, attendu que l’organisation des travaux du Conseil du public a été passablement modifiée l’année précédente. Continuité ensuite parce que ces modifications ont pu porter leur fruits et qu’il apparaît clairement que si nos travaux ont gagné en expertise, l’accueil par les professionnels s’est également amélioré, ceux-ci se montrant plus ouverts à la critique et ayant même une certaine attente des rapports du Conseil.

Analyse d’émissions

Nous avons ainsi regardé à la loupe certaines émissions, dont quelques « monuments », tels « Forum », « Mémoire vivante » ou, dans un cadre commun aux autres Conseils de Suisse, « A bon entendeur ». D’une manière générale, le Conseil n’a pu que saluer la qualité des émissions, tant dans leur forme que dans leur fond. Elles font ainsi honneur aux médias de service public qu’elles représentent.

Site internet rts.ch

Dans le prolongement de la convergence, qui s’appuie sur trois médias, le Conseil du public a procédé à un examen approfondi du nouveau site internet de la RTS, qui a réuni sur la toile les stations de radio et les chaînes de télévision. Les modes de consommation des émissions étant en perpétuelle évolution depuis la multiplication des écrans, et les sites internet prenant une part toujours plus importante dans la couverture de l’actualité, le Conseil a pu constater un site très bien construit et étoffé. Reste la délicate question de la possibilité d’un contenu propre au site, qui serait une perspective réjouissante de développement.

Les séries

Une des questions phares de cette année aura été la programmation des séries télévisées. Si celles-ci connaissent un net regain d’intérêt de la part du public (lié à une créativité forte outre-Atlantique qui, comme par ricochet, tire la fiction européenne vers le haut), leur programmation semble plus problématique au Conseil. 

En effet, nous avons fait le constat que les « meilleures » séries – celles ne se basant pas sur un scénario répétitif, mais sur une trame qui se développe sur toute une saison – sont systématiquement programmées à des heures tardives. Le Conseil du public est d’avis qu’étant donné leur qualité, une de ces séries au moins (« Homeland », « Borgen », « Rome », « Boardwalk Empire », etc.) mériterait d’être diffusée en prime time.

Changement de grille

Autre événement marquant, le profond remaniement de grille de La Première, avec pas moins de seize nouvelles émissions dès la rentrée d’août. Cela a amené le Conseil du public à se pencher sur quelques émissions avant leur fin, pour un ultime retour (« Un dromadaire sur l’épaule », « Les zèbres »). Nos ­travaux pour l’année 2013 porteront une attention particulière à ces nouvelles émissions.

Emissions de consommation

Enfin, fait inédit, le Conseil du public a participé à une analyse commune des émissions de consommation regroupant les différents Conseils du public de Suisse. L’expérience s’est révélée intéressante même si, au final, un tel exercice serait plus pertinent s’il portait sur un même sujet (par exemple, la couverture d’un événement d’ampleur nationale, comme une votation ­majeure ou les élections fédérales).

Séance de formation

La fin de l’année fut consacrée à une séance de formation portant principalement sur l’image, avec l’intervention de Thierry Jobin, directeur du Festival International de Films de Fribourg. C’est donc sur un bilan chargé que le Conseil du public de la RTS finit l’année 2012 et avec un programme alléchant qu’il se prépare à attaquer l’édition 2013.

RSIRTRRTSSRFSWI