SRG SSR

Les observations du Conseil du public

Logo SRG.R

Les constatations et les recommandations du Conseil du public SRG.R permettent d’améliorer le travail quotidien des journalistes de Radiotelevisiun Svizra Rumantscha (RTR). Les observations sont faites dans le cadre de la gestion qualité RTR. 

Le Conseil du public s’est réuni quatre fois en 2012. Les groupes de travail rédigent des rapports complets à l’attention des professionnels ; les chefs d’émission donnent ensuite leur avis. Ces informations permettent de vérifier comment les remarques du Conseil du public sont perçues par les journalistes RTR.

Sujets principaux et collaboration : grandir ensemble

En 2012, le Conseil du public SRG.R s’est consacré essentiellement à la nouvelle grille de Radio Rumantsch (RR) et au magazine tv « Cuntrasts ». Par ailleurs, un comité SRG.R a participé à une observation menée conjointement avec tous les conseils du public SSR ; cet effort commun renforce la collaboration entre les régions linguistiques. Le groupe de travail a analysé différents magazines consommation SSR, notamment « Kassensturz » (SF 1) et « Espresso » (DRS 1), qui ont été comparés aux émissions consommation de RTS et de RSI. On a aussi voulu savoir si RTR avait repris des sujets dans ses propres ­programmes.

Pour le Conseil du public SRG.R, il est important que l’Association soit solide. C’est pourquoi il arrive de rencontrer ses membres au stand RTR de l’ILHGA, la foire du commerce et de l’industrie d’Ilanz. L’objectif est de soigner les relations avec le public et d’obtenir des retours sur l’offre RTR.

Le magazine tv « Cuntrasts » : varié et plaisant

La première diffusion du magazine « Cuntrasts » a lieu le dimanche soir à 17h25 sur SF 1. De brefs reportages sont proposés en plus des reportages monothématiques. Selon l’actualité, l’émission-débat « Controvers » est diffusée à la place de « Cuntrasts ». Le Conseil du public tire un bilan positif de 2012. Les sujets sont variés, et les reportages concernant les personnalités locales sont persuasifs. Le Conseil apprécie aussi le ­format du magazine : comme les reportages sont courts, RTR peut aborder des sujets qui seraient trop longs pour un film monothématique. De plus, le Conseil trouve que RTR a bien fait de renoncer au lancement des reportages monothématiques : les téléspectateurs doivent trouver eux-mêmes leurs repères au début du reportage, sans les paroles du journaliste. Ce changement exige néanmoins des journalistes qu’ils rédigent des préambules accrocheurs et qu’ils arrivent à capter l’attention du public jusqu’à la fin du reportage. Le Conseil émet quelques critiques : il souhaite que certains reportages soient plus longs pour que les émissions gagnent en profondeur. Le Conseil a aussi l’impression que les discussions sont trop consensuelles et souhaiterait plus de controverse.

Changement de la grille RR : place à la narration

Début 2012, RTR a remodelé entièrement le programme de RR. Le Conseil du public SRG.R est unanime : la nouvelle grille RR est plus vivante et plus plaisante. Le changement est réussi, il apporte de la fraîcheur et retient l’attention du public cible,
les 30 ans et plus. Le style musical vise néanmoins les moins de 30 ans. C’est d’ailleurs à ce public, à l’aise avec les nouvelles technologies, que s’adresse la campagne publicitaire en utilisant des codes QR. Quelques critiques du Conseil du public concernent le jeu du matin et l’animation en tandem. En conclusion, si RR est devenue un excellent média d’accompagnement, elle pourrait cependant évoluer vers plus de narration. Les résultats des observations de 2012 permettent aux responsables RTR d’entreprendre d’autres changements dans le programme 2013.

Prix Médias SRG.R : un prix pour les contenus journalistiques

Le règlement du Prix Médias SRG.R a été adopté. Le Conseil du public SRG.R remettra ce prix doté de 6000 francs pour la première fois au printemps 2014. Le prix récompense chaque année les meilleurs contenus journalistiques RTR (radio, tv et multimédias) de l’année précédente.

RSIRTRRTSSRFSWI