SRG SSR

Les observations du Conseil du public

SRGD LOGO WEB

En 2012, le Conseil du public a visionné 20 émissions de SRF, dont sept émissions radio, douze émissions tv et le programme trimédia pour enfants « Zambo ». Il a fait part de ses observations aux responsables SRF. Le Conseil du public a analysé de nouvelles émissions (« Die Millionen-Falle », par exemple), mais aussi des émissions plus anciennes et bien connues (comme « Rendez-vous ») ou qui demandent un suivi (« Schawinski » par exemple). En 2012, deux offres ont retenu son attention en particulier : les semaines thématiques radio « Buongiorno Svizzera » (DRS 3) et l’émission tv « Schawinski » (SF 1), déjà passée à la loupe l’an passé.

Critique élogieuse pour « Buongiorno Svizzera »

Du 23 avril au 4 mai 2012, « Buongiorno Svizzera » a fait voyager les auditeurs au Tessin et dans le sud des Grisons. Les journalistes leur ont fait découvrir une Suisse ensoleillée, loin des circuits touristiques et des clichés. Le Conseil du public salue le concept de « Buongiorno Svizzera ». Pendant deux semaines, DRS 3 a traité de la politique, de l’économie, de l’histoire et de la culture de la Suisse italophone, accomplissant ainsi une tâche essentielle de son mandat de service public. D’après le Conseil du public, un pays composé de minorités n’est jamais assez informé sur ses communautés. Il pense aussi que c’est ce type de projet qui différencie SRF des radios privées. Les membres du Conseil espèrent donc que SRF continuera à jeter des ponts vers les différentes régions linguistiques, non seulement avec ce type de projet, mais aussi dans son programme quotidien.

Réprimandes à « Schawinski »

A la suite des critiques de l’an passé, le Conseil du public a analysé de nouveau l’émission tv « Schawinski ». Pour la majorité du Conseil, les entretiens manquent de profondeur. Il constate cependant que le spectre des invités a été élargi depuis le début de l’émission. Les producteurs invitent davantage de ­représentants des milieux culturels, des milieux sportifs ou du show-business. Si certains membres du Conseil saluent cette diversité, d’autres dénoncent une atténuation du profil de l’émission. Ils sont nombreux à regretter que peu de femmes soient invitées à l’émission ou acceptent d’y participer. 

Unis pour la qualité

En 2012, SRG.D a participé à une observation menée conjointement avec tous les conseils du public (Corsi, RTSR, SRG.R et SRG.D). Les représentants des différents conseils ont analysé divers magazines consommation radio/tv. En collaboration avec les responsables des unités d’entreprise, ils se sont penchés sur les émissions RSI « Usi e consumi » et « Patti chiari », les émissions RTS « On en parle » et « A bon entendeur » et les émissions SRF « Kassensturz » et « Espresso ». Bien que les membres des conseils sont satisfaits de ces offres, ils souhaitent néanmoins une meilleure interface avec les différents sites web et davantage d’échanges entre les responsables des régions linguistiques. Les évaluations ont souligné une fois de plus à quel point les informations complémentaires disponibles en ligne sont utiles aux auditeurs et aux téléspectateurs.

En 2012, le Conseil du public a réexaminé certaines émissions déjà soumises à un contrôle qualité SRF : les émissions radio « Regionaljournal Ostschweiz » (DRS 1) et « Focus » (DRS 3) et les émissions tv « SF bi de Lüt – Landfrauenküche » et « glanz & gloria » (SF 1).

Formation continue

Les responsables SRF informent régulièrement le Conseil du public des nouveautés, des changements, du développement et de la planification des programmes. En 2012, le Conseil a été informé sur l’acquisition de licences et sur le nouveau site web SRF. Les membres du Conseil sont au fait de ce qui se passe et peuvent agir en conséquence.

Cette année aussi, le Conseil a participé à un séminaire de formation de deux jours. Réuni au prieuré de Fischingen, il s’est penché sur le sujet de la religion dans les programmes radio/tv SRF. Après un exposé sur un sous-domaine du Programme national de recherche PNR 58, le Conseil a parlé de la religion dans les médias avec les représentants de différentes communautés religieuses et avec des collaborateurs SRF. Les participants ont ensuite approfondi certains aspects du sujet sur les forums de discussion.

RSIRTRRTSSRFSWI