SRG SSR

RTR Radiotelevisiun Svizra Rumantscha

RTR Radiotelevisiun Svizra Rumantscha

Quelle a été la contribution de RTR au mandat de divertissement?

Le divertissement fait aussi partie du service public classique. Comme l’illustrent les exemples suivants, RTR remplit son mandat de divertissement dans le cadre de ses programmes quotidiens, d’émissions spécifiques et de manifestations qu’elle organise.  

Tournée «chant au tour»

C’est l’histoire d’une rencontre entre sept auteurs-compositeurs et des instrumentistes de différents horizons musicaux. Tel a été le point de départ d’une tournée de concerts organisée par RTR. Deux concerts classiques, deux concerts de jazz et deux concerts de musique populaire ont eu lieu dans les Grisons, mais pas seulement: une manifestation s’est tenue à Zurich, une autre à Fribourg, dans le but de faire connaître la Svizra Rumantscha et de rapprocher un plus large public de RTR. Trois concerts ont été enregistrés et diffusés sur Radio Rumantsch. L’édition 2014 était la deuxième de «chant au tour», après un lancement réussi en 2012.  

Fête du 1er août sur le petit écran

En 2014, RTR a réalisé l’émission nationale consacrée aux festivités du 1er août, retransmise en direct de Zernez où l’on célébrait aussi le centenaire du Parc National Suisse. Le thème de l’émission était tout trouvé: le parc, son histoire, ses habitants et sa faune.  

La chasse dans «Telesguard» ...

Dans les Grisons, la chasse fait couler beaucoup d’encre. En revanche, les images sont rares. D’où l’idée de trois journalistes de RTR d’accompagner des chasseurs pendant une semaine et d’en tirer une série de cinq reportages TV que RTR a diffusés chaque jour dans «Telesguard» entre deux saisons de chasse. 

... et sur Radio Rumantsch

En 2014, Radio Rumantsch a une fois de plus répondu à l’appel des chasseurs: d’une vallée à l’autre, ces derniers ont pu se souhaiter bonne chasse en musique. Ces trophées mélodieux ont eu une grande résonance. A une heure radiophonique plutôt creuse, entre 21 h 00 et 22 h 00, l’émission est devenue culte.  

Portraits décalés de candidats

En 2014, les citoyens grisons ont élu les membres de leur parlement et de leur gouvernement. Cinq candidats et une candidate se disputaient cinq sièges au gouvernement. RTR en a dressé des portraits animés qu’elle a diffusés dans «Telesguard» sous le titre de «Candicartoons»: un mariage réussi entre divertissement et information politique.  

«Vita capita»

Les tribulations de la famille Caflisch à Surgonda: un feuilleton radiophonique où fiction et réalité romanche s’entrecroisent, par exemple lorsque le président du Conseil d’Etat en personne fait une apparition. Diffusé quotidiennement en semaine, ce soap-opéra est entré en 2015 dans sa quatrième année.

Quelle a été la contribution de RTR au mandat démocratique?

Pour la libre formation de l’opinion

Dans ses programmes radio et TV, RTR remplit un mandat de service public à l’intention du public romanche. La diversité de ses informations politiques, économiques et sociales aide le public à se forger sa propre opinion, comme l’illustrent les exemples ci-dessous.  

Elections au Conseil d’Etat et au Grand Conseil

Durant toute la campagne et le dimanche des élections, RTR a observé, analysé et commenté à la radio, à la télévision et en ligne les pratiques, les tactiques et la rhétorique politiques, à l’échelon du canton comme dans les régions. La couverture de ces rendez-vous citoyens a principalement pris la forme de débats télévisés, de discussions radiophoniques, de reportages, de dossiers en ligne et d’analyses de «Smartvote». Sans oublier les portraits humoristiques et informatifs des «Candicartoons», qui ont remporté un franc succès. En collaboration avec Somedia SA et le journal régional de SRF dans les Grisons, RTR a organisé devant un large public sa première manifestation de lancement de campagne. Diffusée en direct sur rtr.ch, elle s’est conclue par la communication des résultats d’un sondage électoral. Le public a ainsi pu disposer d'une vue d’ensemble des partis, des candidats et de leurs chances dès les premières heures de la campagne.  

Actualité politique et économique

Dans le canton des Grisons, un processus de restructuration politique fait progressivement fléchir le nombre de communes, ce dont RTR s’est fait le porte-voix en 2014. De la fusion de plusieurs entités de Basse-Engadine est née la plus grande commune de Suisse en superficie: Scuol. Avec le soutien de la rédaction régionale d’Engadine, RTR a pu suivre le long processus politique qui a conduit à cette décision. A l’image de leur voisine, les rédactions de la Surselva et du Mittelbünden ont couvert l’actualité politique, économique et sociale de leur région, relayant les discussions sur l’hôtel de luxe de Vals ou les dissensions au sujet de l’hôpital régional de Samedan. Rares ont été les assemblées communales qui n’ont pas trouvé d’écho dans une émission radio ou TV, que ce soit sous la forme d’une brève nouvelle ou d’un reportage détaillé. Car RTR est toujours au cœur l’actualité locale et régionale.

RTR et la politique nationale

Depuis Berne, les deux correspondants de RTR au Palais fédéral couvrent l’actualité politique nationale, qu’elle concerne la Suisse tout entière ou plus particulièrement la région romanche. Parmi les thèmes qui ont agité les esprits en 2014 figurent la protection du loup, la législation consécutive à l’initiative sur les résidences secondaires ou encore le deuxième tunnel routier au Saint-Gothard. La rédaction du Palais fédéral ne néglige pas pour autant les autres régions de Suisse. Elle contribue aussi à la formation d’opinion sur les questions politiques et économiques discutées en dehors des Grisons.  

Durant les sessions parlementaires, RTR produit l’émission de télévision «Controvers» depuis Berne. Les députés grisons y débattent des projets de loi à l’examen au Conseil national et/ou au Conseil des Etats. Une interprétation simultanée est assurée pour les parlementaires non-romanchophones.  

Rédaction au Grand Conseil

RTR met un point d’honneur à ce que la division de l’information de Coire couvre quotidiennement les activités du Grand Conseil. Conséquence: les rédactrices et les rédacteurs disposent d’un important savoir-faire qui leur confère un regard acéré sur l’actualité du pouvoir législatif, qu’il débatte de nouvelles lois, approuve des crédits supplémentaires ou élise les nouveaux membres du conseil de banque de la Banque cantonale des Grisons.  

Votations dans les Grisons

Quatre fois par année, les rédactions mobilisent un grand nombre de personnes pour les dimanches de votation. RTR honore ainsi une longue tradition d’analyse et de couverture médiatique à la radio, à la télévision et en ligne lors des votations et des élections communales, régionales, cantonales et nationales.

«Minisguard»: la démocratie pour les plus jeunes 

«Minisguard» est la seule émission d’information télévisuelle de Suisse qui s’adresse aux enfants de six à douze ans. Elle est diffusée le samedi en fin d’après-midi. «Minisguard» présente les nouvelles de manière attrayante et aide le jeune public à comprendre et à mettre en contexte l’actualité mondiale, qu’elle traite des révolutions arabes, des élections aux Etats-Unis ou d’un tremblement de terre dans les Grisons. La rédaction ne recule pas non plus devant les sujets sensibles et complexes tels que le terrorisme ou la crise financière.

RSIRTRRTSSRFSWI