SRG SSR

RSI Radiotelevisione svizzera

RSI Radiotelevisione svizzera

Quelle a été la contribution de la RSI au mandat culturel?

Cette année encore, la RSI a grandement contribué à la promotion de la culture sur les trois médias que sont la télévision, la radio et Internet, en mettant l'accent sur la création culturelle en Suisse italienne. Elle s'est illustrée par de belles productions TV maison, ainsi que par les reportages de son programme «Storie», qui ont mis en image des sujets culturels et des faits passionnants en lien direct avec la partie italophone du pays. Citons également la série de la SSR consacrée au travail du CICR, à laquelle la RSI a consacré un plateau spécial, et la nouvelle émission de divertissement «Come dire», dont les débats en direct menés par les invités en plateau sont suivis de la diffusion d'un film. Avec «Notte Noir» et «Fakebook», la RSI a également proposé deux séries web maison, plébiscitées notamment par le jeune public. 

Film

Dans le cadre du «Pacte de l'audiovisuel», la RSI a produit plus de 28 longs métrages, documentaires et courts métrages suisses. Plusieurs de ces productions ont été saluées dans des festivals nationaux et internationaux.

Musique

En 2014, la RSI s'est particulièrement investie dans le domaine de la musique classique, avec une saison de concerts proposant 20 enregistrements de l'Orchestra della Svizzera Italiana (OSI). Elle a également soutenu d'importantes productions internationales par l'entremise de son chœur et de son orchestre baroque. Au total, la RSI a ainsi programmé 53 émissions de radio (env. 4800 min), 4 productions TV (env. 315 min) et plusieurs streamings en ligne diffusant de grands concerts. A cela se sont ajoutés les programmes musicaux ordinaires de la RSI – notamment les émissions radiophoniques de Rete Due «ReteDueCinque», «Shéhérazade», «I capricci di Nicolò» et «Le mille e una nota», ainsi que l'émission de télévision «Paganini» diffusée chaque semaine. Sans oublier deux séries de concerts de jazz organisées dans la région et d'autres émissions consacrées au jazz telles que «Birdland».

Littérature

En 2014, la RSI a porté beaucoup plus d'attention à la littérature suisse, que ce soit dans ses programmes de radio- télévision ou sur Internet. Elle s'est activement associée à une dizaine de manifestations littéraires organisées en Suisse italienne, notamment «Primavera Locarnese», ChiassoLetteraria» et «Poestate Lugano», et a également participé à d'autres événements majeurs.

Parmi les programmes radiophoniques consacrés à la littérature, citons les émissions de fond «Blu come un’arancia» (avec une part de littérature suisse d'environ 20 %), «Geronimo Lettere e Libri», «Laser» et «Moby Dick», ainsi que l'émission d'actualité culturelle «Il Segnalibro», qui accorde une attention spéciale aux auteurs suisses et au monde de l'édition local. Sans oublier les émissions de radio «Il Punto» et «Foglio volante», qui n'ont cessé de s'intéresser à la littérature tout au long de l'année. Côté télévision, les nouvelles parutions littéraires sont au cœur de l'émission «turné», qui s'est enrichie à l'automne 2014 d'une nouvelle rubrique intitulée «Fotomatò». Pour sa part, «Cult TV» a consacré douze épisodes à la littérature, dont cinq à des auteurs suisses.

«turné» possède par ailleurs son propre site web et propose des conseils de lecture dans sa rubrique «Le letture della settimana». L'émission «Il Segnalibro» est également présente sur le Web, sur le portail de Rete Due.

Quelle a été la contribution de la RSI au mandat d’intégration?

Le département Information de la RSI accorde une grande attention à la thématique «Intégration» du mandat de service public de la SSR, et ce sur tous les canaux disponibles (radio, télévision et Internet). Refléter la réalité, expliquer et classer les événements: tels sont les objectifs d'intégration que la programmation de la RSI ne perd jamais de vue.

Pour toucher un public aussi vaste que possible, la RSI utilise toujours l'italien standard et renonce volontairement à tout jargon spécialisé ou guindé. Elle vérifie la qualité des contenus journalistiques de façon consciencieuse et en continu. Cette tâche particulière est confiée à un service interne de la RSI, qui met au jour tous les aspects de l'intégration, analyse les questions de fond et documente régulièrement ses travaux dans des rapports détaillés.

«il Ponte»

Plusieurs offres de la RSI veillent spécifiquement à remplir la mission d'intégration du mandat de service public. Un bon exemple de cet engagement est le magazine hebdomadaire «il Ponte» (diffusé le samedi à 12 h 45 sur RSI LA 1), qui s'intéresse à la coexistence entre les étrangers établis en Suisse et la population résidante suisse, et plus particulièrement à l'intégration des étrangers dans la communauté locale. Son titre – «il Ponte», le pont – est déjà tout un programme: l'émission a pour objectif de rapprocher les gens, de faciliter le dialogue, d'encourager la compréhension mutuelle et d'évoquer les problèmes qui peuvent naître soit de la cohabitation de plusieurs communautés étrangères entre elles, soit de la coexistence des citoyens suisses et des citoyens étrangers. Le choix des sujets est large: histoire des émigrés tessinois, questions d'éducation et d'emploi, solidarité avec les réfugiés, esprit communautaire, droits de l'homme.

«tvsvizzera.it»

La RSI œuvre activement à renforcer la présence de la Suisse à l'étranger, comme en atteste le lancement du portail Internet «tvsvizzera.it» au début de l'année 2014. Pensée pour promouvoir la Suisse auprès de nos voisins méridionaux, cette nouvelle offre souhaite de rendre compte, d'une façon nouvelle et différenciée, de l'actualité quotidienne suisse et italienne et plus spécialement de celle qui concerne les zones frontalières. Le concept et la réalisation du site permettent de mieux comparer les deux approches culturelles, dans le seul désir de promouvoir la compréhension et le dialogue entre les deux pays. Le portail cherche également à familiariser un vaste public avec les spécificités, les vertus et les valeurs de la Suisse. Avec sa grande diversité de programmes de radio et de télévision et les nombreux contenus extraits des archives de la RSI, la plate-forme vise à bâtir un pont solide entre la Suisse et l'Italie. 

Sous-titrage et langage des signes

Le sous-titrage des émissions de télévision est devenu un outil indispensable pour faciliter l'accès des personnes malentendantes à l'offre de RSI. Il est complété par la transcription en langage des signes du téléjournal de 18 h, «TG flash», qui offre une édition d'information complète aux personnes atteintes de déficiences sensorielles.

Dans ce domaine, l'ordonnance sur la radio et la télévision (art. 7 ORTV) oblige la SSR à «augmenter peu à peu, jusqu'à un tiers du temps total de transmission, la proportion d'émissions télévisées sous-titrées diffusées dans le cadre du programme rédactionnel de chaque région linguistique». Comme par le passé, RSI s'est parfaitement acquittée en 2014 de son obligation d'adapter certaines émissions télévisées aux malentendants et aux malvoyants.

RSIRTRRTSSRFSWI