SRG SSR

Conseil du public Corsi

Les observations du Conseil du public

Le Conseil du public s’est réuni à dix reprises en 2014. En plus de la surveillance interne assurée par la RSI, il a observé le programme de près en mettant l’accent sur les trois domaines suivants: culture, fiction et information. Dans le cadre de la Coupe du Monde de football, le conseil a examiné l’offre proposée sur les trois médias (radio, TV et web). Ces observations ont aussi nourri les projets communs des conseils du public des quatre régions linguistiques.   

Séries télévisées   

Les séries constituent une partie importante du programme de la RSI et sont appréciées du public. Mais les avis ne sont pas unanimes: certains estiment que leur valeur culturelle est faible et regrettent la prédominance des productions américaines. Le Conseil du public s’en est entretenu avec la responsable du département et une experte externe pour finalement conclure que la conception de l’offre était empreinte de professionnalisme et que les heures de diffusion des séries correspondaient bien aux sensibilités et aux attentes du public, notamment en ce qui concerne les sujets sensibles, la représentation de la violence et les formats de narration exigeants. Les membres du conseil ont par ailleurs reconnu que le choix de séries en langue italienne était limité. La recommandation formulée par le Conseil du public de prendre régulièrement en considération les productions européennes a été bien accueillie. Ainsi, l’excellente série danoise «Borgen» est au programme de la RSI depuis l’automne 2014. Espérons que d’autres exemples de ce type suivront.    

Coupe du Monde de Football   

A l’occasion de la Coupe du Monde de football, la RSI a engagé des moyens importants pour proposer un programme diversifié sur tous les médias. Pour l’animation, elle a autant misé sur des présentateurs spécialisés et expérimentés que sur une relève prometteuse. Le Conseil du public s’est félicité des efforts déployés par la RSI pour diffuser le plus grand nombre de matchs possible, afin de répondre aux attentes d’un large public – pas uniquement des supporters de l’équipe nationale. Il a également complimenté la RSI pour les offres culturelles originales diffusées en marge de l’événement à l’intention du public non amateur de football.    

Offre culturelle   

Dans le domaine culturel, plusieurs nouveautés ont fait l’objet de discussions approfondies avec la responsable du département Culture, Diana Segantini, et la productrice de Rete Due, Sandra Sain.

Au printemps, la SSR s’est vu décerner le triste prix «Plume de plomb» par l’association Autrices et auteurs de Suisse (AdS), qui estime que la littérature suisse est quasiment absente du programme TV. Bien que cette critique s’adresse principalement à SRF, le Conseil du public de la Corsi s’en est fait l’écho. Le message a semble-t-il été compris: la RSI a accordé une plus grande place à la critique et à la présentation de livres et diffuse désormais plus de retransmissions en direct ainsi que d’informations de fond sur les événements littéraires qui ont lieu en Suisse.   

En 2014, le Conseil du public a rappelé la nécessité d’inviter un plus grand nombre d’experts et d’interlocuteurs d’autres régions linguistiques dans les émissions de la RSI. Car la représentation d’opinions reflétant la diversité du pays améliore la compréhension mutuelle.    

Actualité multimédia  

Dans l’ensemble, les observations sur les émissions d’actualité diffusées à la radio, à la télévision et sur le Web ont été positives. Le Conseil du public est conscient que ses bons résultats ont été atteints avec moins de moyens que dans les autres unités d’entreprise.   

Il a toutefois relevé la surreprésentation de personnalités politiques, en général, et de membres du Conseil d’Etat tessinois, en particulier, dans les émissions d’actualité: si les interviews de représentants du monde politique ont leur place dans les émissions politiques, elles sont bien moins pertinentes lorsqu’il s’agit de commenter l’actualité ou de livrer des chiffres et des faits – des activités typiquement journalistiques. Le Conseil du public recommande à la RSI de faire preuve de vigilance et de mesure sur cet aspect. Il lui conseille en outre de donner plus de voix à un large éventail de représentants de la société civile.

Pour les exercices 2014–2015, Tiziana Mona et Raffaella Adobati Bondolfi ont été reconduites dans leurs fonctions respectives de présidente et de vice-présidente du Conseil du public. Francesco Galli est le nouveau médiateur de la Corsi depuis le 1er janvier 2014.

RSIRTRRTSSRFSWI