SRG SSR

Société régionale RTSR

Société régionale RTSR

Comité régional

A la fin de l’année, le Comité régional aura tenu sept séances ordinaires et un séminaire consacré à la préparation des concepts de programme RTS. Le processus mis en place pour impliquer, chacun à son niveau, les différents organes de la RTSR dans l’élaboration et la validation des concepts de programme, ainsi que la répartition des moyens, s’est déroulé selon le calendrier prévu. Lors de son séminaire désormais traditionnel avec la Direction RTS, le Comité régional s’est saisi de certaines recommandations émises par le Conseil du public dans son rapport 2013 et les a thématisées. Les sujets abordés cette année étaient la répartition entre le parler et la musique à la radio et la diminution des parts de marché des séries télévisées.

Le Comité régional a également pris connaissance du rapport sur la qualité et le service public de la RTS. Il a salué le travail accompli en matière de qualité des programmes et les progrès réalisés au niveau de la forme du document depuis l’année précédente. Le Comité régional a consacré une grande partie de son temps au projet de stratégie de l’Association. Un groupe de travail ad hoc a siégé à trois reprises pour préparer les prises de positions du Comité régional relatives à cette stratégie. Dans le cadre de ses contacts réguliers avec les Gouvernements cantonaux romands, le Président RTSR, accompagné d’une délégation du Comité régional, du directeur et de membres de la direction RTS a rencontré le Conseil-exécutif bernois et le Gouvernement jurassien.

Conseil du public et organe de médiation

Le Conseil du public a tenu 10 séances en 2014. En plus de l’analyse d’émissions, il a consacré du temps à la révision de la méthodologie de ses analyses et a modifié le canevas de ses rapports en conséquence. Au cours d’une journée de formation, il s'est également penché sur sur les modes de production TV. Il a également revu la procédure de nomination de l’organe de médiation et de la suppléance, et a mis publiquement au concours le poste de médiateur suite au départ de Yann Gessler. Il a élu une nouvelle médiatrice. Il s’agit de Raymonde Richter-Perruchoud qui a pris ses fonctions le 1er novembre 2014. L’intérim a été assuré par Raphaël Fessler, médiateur supléant.

Prix des SRT

Pour la deuxième fois, les sociétés cantonales de radio et télévision (SRT) ont décerné ensemble le «Prix des SRT» à une émission de la RTS. C’est «Passe-moi les jumelles» qui a été désignée lauréate lors d’une cérémonie organisée à l’ancien pénitencier de Sion par la SRT Valais. «Passe-moi les jumelles» est un magazine mensuel «qui se paie le luxe de prendre son temps. Le temps de naviguer à contre-courant, de faire des rencontres percutantes, de traverser des paysages aussi sublimes que stimulants».

Présence dans les cantons

En plus de ses activités régulières, le Secrétariat général RTSR a placé l’année 2014 sous le signe de la consolidation et de la poursuite des objectifs fixés pour 2013. Des moyens supplémentaires ont été alloués pour encourager l’animation au sein des SRT. A la fin de l’année, plus de 200 activités différentes auront été proposées dans le cadre du Club et le Secrétariat général aura organisé une douzaine de manifestations ouvertes au public dans les cantons, avec des stands d’information sur les activités de la RTSR et des SRT. Ces manifestations viennent compléter celles qui ont été organisées par les sept SRT.

Et encore…

Depuis le milieu de l’année, les différents fichiers des membres des SRT ont été remplacés par un fichier unique. Cette uniformisation permet une meilleure gestion des membres. Les personnes responsables de chaque SRT ont suivi une formation afin d’être en mesure de gérer la partie du fichier réservée pour leurs membres et le Secrétariat général assure la consolidation des données.

Perspectives 2015

En plus de ses activités régulières, le Secrétariat général placera ses activités 2015 sous le signe de la mise en œuvre de la stratégie de l’Association. Différentes mesures devront sans doute être prises pour remplir les objectifs stratégiques énoncés dans le document adopté par l’Assemblée des délégués. Compte tenu du contexte délicat dans lequel la SSR évoluera ces prochaines années (notamment référendum contre la LRTV, initiatives contre la redevance), la RTSR, en collaboration avec les SRT et la SSR, tient à se préparer au mieux au vaste débat public qui l’attend. Ainsi, le service public sera l’année prochaine au centre des discussions. Quelle est l’utilité du service public? Qu’apporte-t-il au pays? à la région? Quelles prestations attend-on de la SSR en contrepartie du paiement de la redevance? Quelle est la définition d’un média de service public moderne? Ce sont de telles questions qui jalonneront l’année 2015 et qui seront débattues lors de la journée institutionnelle et lors de différentes rencontres organisées par la RTSR.

RSIRTRRTSSRFSWI