Fictions, séries, films d’animation: la SSR propose toute une palette de productions nationales et internationales à son public. Les films et les séries représentent, ensemble, 22 % du temps de diffusion des chaînes suisses. En tant que partenaire média de nombreux festivals, la SSR soutient activement la branche du cinéma. Elle encourage également les coproductions et les productions maison suisses à hauteur de 27,5 millions de francs chaque année. En 2018, elle a participé à 148 coproductions.

«Seitentriebe» ou la nouvelle série SRF qui dépeint sans fard la vie de couple

Qu’est-ce qui fait durer un couple? «Seitentriebe», la nouvelle série fiction de SRF, a abordé avec humour cette question – mettant en scène un couple de quadras qui se surprennent le jour de leur anniversaire de mariage sur un site de rencontre. C’est à Güzin Kar que l’on doit cette idée de série sur les relations longue durée. Elle a non seulement écrit le scénario, mais aussi en grande partie dirigé les acteurs… avec un succès indéniable: «Seitentriebe» a remporté l’European Script Award pour le scénario le plus innovant de l’année. SRF a diffusé par deux sur SRF zwei, dès février 2018, les huit épisodes de la coproduction tournée dans l’oberland et l’unterland zurichois. La saison II est prévue pour l’automne 2019.

«Edi – Leben am Limit»: la série de podcasts qui donne la chair de poule

Edi T. était un criminel notoire, toxicomane à ses heures, toujours à chercher la bagarre et allant de déception en déception. Pendant des décennies, il a poussé ses semblables, mais aussi la justice et les thérapeutes dans leurs derniers retranchements. Pour la première série SRF exclusivement composée de podcasts, deux auteures ont tenté de retracer avec Edi sa vraie histoire. Les six épisodes, produits par Radio SRF 1 et Radio SRF 3, ont été publiés à partir du 22 août 2018 sur srf.ch/edi. A l’occasion de nuits spéciales «podcast», la série a également été diffusée sur les ondes de SRF.

«L’histoire d’Edi relate des faits réels. La recherche journalistique a été tout aussi importante que le storytelling, qui se devait d’être poignant. Durant toute la production, nous avons cherché à combiner ces deux aspects – un défi passionnant.»

Susanne Witzig
développeuse programme chez Radio SRF

Avec «Ondes de choc», la SSR revient sur les crimes d’hier

S’inspirant de crimes ayant secoué la Suisse, Ursula Meier, Lionel Baier, Jean-Stéphane Bron et Frédéric Mermoud ont réalisé une série de films tentant de répondre à une question: qu’est-ce qui se passe dans les minutes et les jours qui suivent un crime? En quatre épisodes de 60 minutes, «Ondes de choc» revient ainsi sur des drames familiaux, des crimes en série, des débordements sectaires et des scandales ayant eu cours en Suisse romande entre 1980 et 2010. «La Vallée», «Sirius», «Journal de ma tête» et «Prénom: Mathieu», coproduits par la RTS, sont le résultat d’un immense travail de recherche.

Chorus: quel chœur l’emporte?

En novembre, douze chœurs de Suisse romande se sont mesurés dans le cadre de l’émission «Chorus», mêlant des répertoires modernes, variés et énergiques. Sous la houlette de Jonas Schneiter, assisté de ses collègues de jury Alizé Oswald et Marc Aymon, le nouveau format de divertissement de la RTS a été proposé deux samedis sur RTS Un, en soirée, avant la grande finale du mois de décembre. En moyenne, il a séduit 84 000 téléspectateurs.

Encouragement du cinéma suisse

Soucieuse d’encourager activement le cinéma suisse, la SSR a créé en 1996 le Pacte de l’audiovisuel, avec le concours de partenaires du secteur cinématographique. Depuis 1996, plus de 400 millions de francs ont été investis dans la promotion du cinéma et plus de 2800 films et séries ont pu voir le jour. Le Pacte 2016-2019 est doté d’un budget annuel de 27,5 millions de francs, soit 5,2 millions de plus que pour la période 2012-2015. En 2018, la SSR a participé à 148 coproductions (voir tableau). Le film suisse «Zwingli», projeté au cinéma, et le téléfilm romanche «Amur senza fin» ont également été soutenus via les fonds du Pacte en 2018.

Promotion cinématographique: films coproduits
Chaîne 2018 2017 2016
Radio Télévision Suisse (RTS) 61 70 68
Schweizer Radio und Fernsehen (SRF) 61 63 55
Radiotelevisione svizzera (RSI) 21 20 24
Radiotelevisiun Svizra Rumantscha (RTR) 5 2 5
Total 148 155 152

«Filo diretto»: thématiques et inputs de la région

«Filo diretto», le nouveau format de la RSI, a diverti chaque après-midi les téléspectateurs de RSI LA 1 avec de nombreux inputs, duplexes depuis les régions et invités de marque. L’émission éclaire différentes facettes de la région, de la Suisse et du monde, sous la direction de Carlotta Gallino et Enea Zuber. Grâce à «Filo diretto», le public a aussi pu découvrir les dernières tendances en matière de cuisine, de lifestyle et de loisirs, sans oublier le jeu téléphonique invitant à deviner qui ou qu’est-ce qui se cache derrière une photo.

«Ti ricorderai di me»: les seniors se souviennent

Les souvenirs des anciennes générations font partie de notre héritage. En 2018, Année européenne du patrimoine culturel, la RSI a trouvé logique de se pencher sur ces trésors et lancé l’émission «Ti ricorderai di me». Le concept radio prévu pour Rete Uno était simple: réunir autour d’un bon repas et en toute convivialité l’animatrice Carla Norghauer, le réalisateur Massimo Scampicchio et des seniors prêts à partager leurs souvenirs et leurs histoires. A chaque émission, le lieu de captation et les traditions locales étaient également thématisés – créant ainsi autant de cartes postales en sépia confrontées dans la foulée au présent et à l’avenir des localités visitées. Franco Lurà, directeur de longue date du Centre de dialectologie et d’ethnographie de Suisse italienne, a d’ailleurs été un narrateur hors pair.

«Merci pour cette sympathique manifestation. C’est un geste d’une valeur inestimable que de faire participer les anciennes générations, à qui l’on doit notre prospérité actuelle, et de leur laisser exprimer leurs souvenirs. Je pense ici à mon père, gravement atteint dans sa santé: faire partie de cette aventure l’a ramené à la vie, lui offrant une semaine de bonheur à l’état pur et lui rendant confiance en l’avenir.»

Marco Balerna
président de la commune de Lamone

RTR tord le cou aux clichés

Une Romanche travaille sur l’alpe, en été; c’est comme ça. Un vrai Romanche fume des cigares et boit de la Calanda. Une famille romanche typique roule en 4x4 Subaru. Des clichés, vraiment? «Cuntrasts» de RTR tente de tordre le cou à ces visions d’un autre âge avec sa série documentaire «4x4». Au travers de 16 portraits colorés, l’émission dépeint le quotidien d’habitants de Samaden, de Valchava, de Sent et de Vrin, de Bâle ou encore de Majorque. Il en ressort des joies, des peines et des idées à la variété insoupçonnée. Jamais RTR n’avait réalisé une série documentaire d’une telle ampleur en une année. Lancée à l’occasion du 80e anniversaire de l’entrée du romanche dans la Constitution, la série Cuntrasts «4x4» diffusée sur SRF 1 a enregistré une magnifique audience avec en moyenne 52 000 téléspectateurs.